Auteur Messages

4 juin 2020 à 10 h 33 min

Savez-vous combien de litre d’eau de pluie vous pouvez récupérer par an chez vous?

Voici une méthode de calcul :

1) Quelle est la pluviométrie de votre localité en millimètres/an?

Météo France se base sur la station la plus proche de chez vous, pour cela, entrez le code postal de votre localité et basez vous au choix sur la moyenne annuelle 1981-2010 ou sur les dernières années.

cliquez ici pour accéder à Météo France

2) Sur quel support souhaitez vous récupérer l’eau?

Un coefficient de perte (fuite et évaporation) s’applique selon la surface :

– Toit incliné revêtu de tuiles : 0,9

– Toit incliné revêtu de tôles ondulées : 0,8

– Toit plat : 0,6

– Sol en dur légèrement incliné : 0,6

3) Mesurez la surface de récupération en mètres carrés.

4) Utilisez la multiplication suivante :
<p style= »text-align: center; »>Pluviométrie en millimètres/an * Coefficient de perte * Surface en mètres carrés</p>
<p style= »text-align: center; »>= litres d’eau de pluie récupérables /an</p>
Exemple pour Saint-Etienne, sur 5m2 de toit incliné revêtu de tuiles :

718mm/an * 0,9 * 5m2 = 3 231 litres/an, soit 3,2m3 d’eau.

Pour une petite surface de 5m2 cela représente déjà l’équivalent de 3 cuves de 1000 litres remplies par les eaux de pluie !

 
<p style= »text-align: center; »>Comment récupérer l’eau de pluie?</p>
Quelques points de vigilance :

– veillez à installer une grille ou un philtre pour éviter le dépôt de feuilles, insectes ou autres dans les cuves.

– sur un balcon vérifiez la résistance de celui-ci, les cuves classiques de 1000L correspondent à 1 tonne !

– Si vous êtes en ville, les eaux pluviales entrainent souvent avec elles les poussières retombées sur les toits, un filtre même en simple tissus limitera la pollution de votre eau.

– les surfaces d’eau doivent être couvertes, même un seau placé sous une gouttière peut vite devenir le lieu de pontes des moustiques, dont le moustique tigre. Des moustiquaires à la découpe sont en vente en magasin de bricolage, elles feront très bien l’affaire maintenues avec une corde ou un tendeur élastique et laisseront passer l’eau.

 

Récupérer l’eau avec une gouttière

Si vous pouvez vous raccorder directement à une gouttière, c’est un des moyens les plus efficaces et faciles de récupérer de l’eau. Il existe des raccords qui ont un filtre intégré, d’autres qui ont une fonction ouverture-fermeture (si vous souhaitez stopper le remplissage l’hiver à cause des gels par exemple).

Ces raccords sont faits pour être reliés directement sur une cuve ou un tuyau.

Exemple de collecteur raccordé à une gouttière :

raccord

Récupérer l’eau sans gouttière

Si vous ne pouvez ou ne souhaitez pas installer de raccord, il faut reproduire un semblant de toit pour récupérer le maximum d’eau ou creuser le sol.

« Reproduire » un toit

— Avec une bâche tendue ou une surface souple, qui sera inclinée en direction d’un collecteur, ci-dessous un exemple :

bâche

— sur une cuve ronde en plastique, retournez le toit et percer le centre, l’eau s’écoulera toute seule.

— à plus petite échelle avec les moyens du bord :

bidon

— une solution pratique et esthétique mais qui a une coût, il existe ce genre de collecteur :

collecteur

Creuser le sol

Utilisez au maximum la pente du terrain, même 1 ou 2% de pente sont importants si vous souhaitez collecter le maximum d’eau.

Deux solutions pour stocker l’eau en bassin :

– soit votre sol est naturellement imperméable, donc riche en argile

– soit il faut l’imperméabiliser avec de l’apport d’argile ou une bâche spéciale bassins aquatiques.

5 juin 2020 à 18 h 08 min

Pour échanger autour de cette pratique, RDV samedi le 5 juin à 11h par téléphone avec Gäelle Tribut.

Composez le 09 72 12 34 56, puis le 122177# (appel gratuit).

 

5 juin 2020 à 18 h 50 min

Erratum: RDV samedi le 6 juin !

6 juin 2020 à 8 h 48 min

Bonjour Gaëlle, merci pour l’eau c’est très inspirant. Aurais-tu une photo de la cuve à l’envers avec trou au milieu, j’ai du mal à visualiser?

C’est vraiment impressionnant ce calcul pour récupérer l’eau, génial!

Autre question quand on récupère l’eau avec un seau sous une petite gouttière, c’est ce que je fais avec ma cabane à poule, pourquoi faut-il couvrir? j’ai bien compris pour les moustiques, mais n’empêche-t-on pas  d’autres insectes de venir boire? j’avais plutôt laisser de l’eau à plusieurs endroits du potagers pour permettre aussi des station d’eau.

merci pour ton avis là-dessus et à toute à l’heure au tel

Valérie C

6 juin 2020 à 11 h 33 min

cuve

Voici une cuve dont on peut retourner le couvercle, qui formera un genre d’entonnoir.

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 semaines et 1 jour par  Gaëlle.

6 juin 2020 à 11 h 36 min

Attention, l’eau des abreuvoirs à insectes et à oiseaux doit être renouvelée tous les 10 jours (voire tous les 5 jours en période de forte chaleur), pour éviter le développement des moustiques. C’est la durée du cycle de reproduction des moustiques, le stade larvaire ayant son développement dans l’eau.

Annie

 

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 semaines et 1 jour par  Frédérique.

6 juin 2020 à 12 h 03 min

Bonjour,

En complément de nos échanges sur la récupération de l’eau des douches, voici un article sur la douche qui réutilise son eau après filtration.

https://www.reponse-conso.fr/oas-la-douche-du-futur-qui-recycle-leau/

6 juin 2020 à 12 h 15 min

Merci à toutes les participantes ! Voici quelques idées qui sont ressorties de la réunion, je continue de publier la semaine prochaine des articles ici. N’oubliez pas la conférence de 17h30 sur les carrés potagers et expérimentation de tuteurage en tipi.

– placer un seau dans sa douche pour récupérer l’eau, ou une grosse cuvette et se doucher dedans. Pour la vider directement en guise de chasse d’eau ou remplir le bac de la chasse d’eau.

– conserver son eau de cuisson de féculents ou légumes pour l’utiliser en bouillon-soupe plus tard

– une bassine dans l’évier de la cuisine permet de récupérer beaucoup d’eau : eau de rinçage de légumes pour arroser et eaux sales type vaisselle pour les toilettes, voir arroser les arbres et buissons si vous utiliser du savon noir comme produit (le savon noir est utilisé contre les pucerons)

– si on souhaite mettre en place une bassine ou récipient pour permettre aux insectes et oiseaux de boire, il faut veiller : pour les oiseaux, qu’elle soit en hauteur pour éviter la prédation des chats. Pour les insectes qu’il y ai une pente douce rugueuse ou un bâton ou une pierre pour ne pas qu’ils se noient. De plus on reprends les précautions citées dans le commentaire juste au-dessus de Annie, pour éviter la prolifération des moustiques.

6 juin 2020 à 12 h 54 min

Excellent! merci beaucoup pour cette synthèse et les ressources e chacune, j’ai appris beaucoup et j’ai trouvé comment faire pour la douche chez moi : une planche posée sur la baignoire sur le bout opposé au pommeau, dessus je pose un grand bidon (j’en ai de 20l) avec un entonnoir permanent, une bassine pour se doucher dedans que chacun vide dans le bidon et pour limiter les allers et venues avec des seaux remplis d’eau qui peuvent déborder, JE m’occupe de vider le bidons quand il est plein, en plus il a un petit robinet donc je peux m’en servir pour remplir les abreuvoirs: je ferai des photos quand ce sera réalisé. Vive les économies pour le traitement inutile de l’eau!

Je serai aussi très curieuse de voir le système de la maraîchère qui « a le droit » de prendre une douche longue en recyclant son eau, ce système D de pompe m’intéresse bien avec circuit fermé. Si toutefois ces gens étaient ok pour partager leur plan avec photo, ce serait chouette!!

un grand bravo pour l’ambiance de ce matin, c’est utile, sympa et vraiment dynamisant!!