Auteur Messages

8 juin 2020 à 17 h 11 min

Jusqu’à la fin du 19ème siècle, l’urine était une ressource importante à multiples usages dans la vie « circulaire » (où tout était recyclé). La situation aujourd’hui est bizarre.  L’urine passe dans les stations d’épuration, combinée avec les engrais chimiques, crée une grande pollution planétaire.

Certains pays nordiques et les Suisses se sont mis à recycler l’urine directement dans les champs et les petits jardiniers se servent aussi de ce précieux liquide d’or dans leurs potagers. En France, la réflexion débute.

Correctement utilisée, l’urine est un engrais idéal. L’urée de notre urine est transformée en azote assimilable par les plantes. Notre urine elle-même est stérile ; quant aux pathogènes éventuellement présents, ils sont éliminés par un temps de stockage. Ensemble avec le compost (qui nourrit la terre), l’urine (qui nourrit la plante) est un véritable trésor pour tout jardinier !

Retrouvez Renaud de Looze, auteur du premier livre sur l’urine, «L’urine, de l’or liquide au jardin», ed. Terran, sur cette vidéo:

Article rédigé par Mathilde Pierre dit Méry de l’association Trièves Compostage & Environnement http://www.trieves-compostage.fr

11 juin 2020 à 17 h 26 min

Bonjour,

Pouvez-vous envoyer un sms avec le numéro de la conférence et le code à Bernadette, quand vous l’aurez, au 06 19 09 31 43. Elle n’a pas accès internet en ce moment et aimerait participer à la conversation.

Merci,

Gaëlle CPIE Pilat

12 juin 2020 à 18 h 56 min

C’est fait Gaëlle, merci !!

12 juin 2020 à 18 h 56 min

Pour échanger autour de cette pratique, RDV samedi le 13 juin à 17h30 par téléphone avec Mathilde Pierre dit Méry de l’association Trièves Compostage et Environnement.
Composez le 09 72 12 34 56, puis le 763377# (appel gratuit).