Auteur Messages

5 novembre 2013 à 17 h 31 min

Compostez vous l’ensemble des biodéchets (y compris viande, os…)dans votre établissement? Pourquoi ou pourquoi pas?

  • Ce sujet a été modifié le il y a 7 ans et 10 mois par  admincompost.

14 mai 2014 à 18 h 04 min

Avez-vous une expérience de compostage en boulangerie? Est-ce que 75 kgs de farine par semaine, ça se composte facilement?

Je dirais que non car la farine au contact de l’humidité, ça doit donner une matière compacte, mais peut-être qu’en lombricompost? Quelqu’un aurait déjà tenté l’expérience?

Si ça ne se composte vraiment pas, connaissez-vous une alternative au compostage pour les déchets de farine?

Je vous remercie

Hélène, Compost In Situ

 

10 juillet 2014 à 15 h 55 min

Bonjour

Dans le cadre d’une opération pilote du plan départemental de prévention, nous avons  accompagné la mise  en œuvre et le suivi sur l’année scolaire 2012/2013 de 3 pavillons de compostages dans 2 collèges et  au self de l’hôtel du département, les 3 sites continuent à fonctionner avec un suivi du Conseil Général ou de notre association. Dans les 3 cas, tous les bio-déchets sont compostés y compris les viandes…  Les os sont tamisés sans problème au moment de la récolte du compost. Seuls les pains sont écartés au départ et partent vers un élevage de chevaux.

Un troisième collège composte seulement les déchets de préparation, un quatrième va recevoir son pavillon à la rentrée 2014. Un lycée agricole nous a aussi contacté pour la mise en place d’un pavillon à la rentrée prochaine.

Pour la viande, nous avons fait le choix de la traiter, malgré les craintes des agents,  pour simplifier  le travail de tri. l’exprimentation a montré que cela ne posait pas de problème particulier si le compostage était bien conduit.

Cordialement

Cathy , CORREZE environnement

11 juillet 2014 à 9 h 41 min

Bonjour,

J’accompagne également des sites de compostage en restauration collective dans le sud-ouest (surtout en Dordogne).

Dans notre démarche de projet, les arguments en faveur de la viande et poisson sont:

– simplification du tri

– disparition des nuisances  dans les poubelles

– augmentation des quantités valorisées

Cela impose une conduite de compostage irréprochable mais ce qui est vrai avec ou sans viande dans la restauration collective.

D’un point de vue réglementaire, je m’appuie sur la circulaire de décembre 2012, qui fait mention d’une dérogation sur la gestion des sous-produits animaux pour le compostage de proximité.

 

Ludovic

 

10 janvier 2015 à 20 h 27 min

Bonjour,

Je suis employée de collectivité en centre de vacances (capacité 70 pers) en Isère.

Bénévolement et aidée par Trieve Compostage nous avons instaler un site de compostage. Les enfants font le tri de leur assiette a la fin du repas,et versent les restes soit dans un seau compost soit dans un seau déchets.

Le personnel est assez motivé et le compost se fait a la cuisine comme a la plonge…

Nous avons 2 poules et quelques canards qui finissent les restent de riz, pates, ect ainsi que 2 lapins…Ce qu ils ne mangent pas passe au compost.Les restes de pain sont donnés a la ferme d a coté.

Les viandes, poissons et oeufs sont mis en petite quantité au compost, mais surtout récupérer pour nourrir les chiens et chats…J écrase les coquilles d huitres quand il y en a pour les volailles et balance le surplus dans un coin du jardin.

J explique a chaque séjour le fonctionnement aux enfants et parfois ils viennent porter les seaux avec moi et faire aux meme le compost.Je compte sur les animateur pour prendre la relève…(C est une nouvelle équipe)

Un point éco citoyen avec livres, coloriages et quizz  a été mis en place.Ainsi que des poubelles de tri des emballages et papier.

Hélène as tu trouvé une alternative au compost pour ta farine?

Marie

 

 

12 février 2015 à 16 h 49 min

Merci pour ce témoignage. J’accompagne moi aussi des restaurants. Peux-tu préciser ce que tu mets en place pour être irréprochable au niveau du compostage (avec viande). J’aimerais proposer cela à de gros restaurants, mais je n’ai aucune expérience dans le compostage incluant des produits carnés.

Valérie