Auteur Messages

23 octobre 2014 à 12 h 14 min

Bonjour à tous,

Mon association accompagne un foyer de vie pour personnes en situation de handicap qui a pour volonté de mettre en place le compostage dans l’établissement. Pour le début, cela ne concernerait que la cuisine péda (3 ateliers/semaine avec 4 résidents), les déchets de jardin (en partie) et la salle de restauration du personnel (une dizaine de pique nique rapportés par les salariés chaque midi). La cuisine collective (environ 100 repas par service, midi et soir) n’est pas encore concernée. Quelques freins « humains » résistent encore mais cela changera je l’espère. La personne référente a le projet de faire son composteur dans un ancien chauffe eau de 200L (voir photo, si j’arrive à l’insérer…). Mes questions sont les suivantes :

– Etant donné que ce serait un système rotatif, n’est ce pas dérangeant dans la manipulation, dans le mélange des matières (fraiches et anciennes) et dans la récupération du compost ?

– Comment se développe la micro faune ? Faut il faire un apport ? De quel sorte ?

– 200 L, est ce suffisant pour le volume de déchets estimés ? (en comptant la matière sèche à amender en supplément)

– plus généralement, y a t-il des retours d’expérience dans ce domaine et ce type de composteurs ?

Merci d’avance et à bientôt

Hervé

 

  • Ce sujet a été modifié le il y a 7 ans et 10 mois par  admincompost.