Une seconde vie pour les sapins
7 janvier 2016
branches-1109967_960_720

Que faire de son sapin de Noël après que les Fêtes de fin d’année soient passées ? Le transformer en broyat pour s’en servir de couvre-sol naturel principalement (l’acidité de son écorce, semblable à tout conifère, n’est pas idéal pas en tant que matière carbonée dans un composteur).

Eh oui, en matière de valorisation des déchets, le maître-mot est rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ! Une fois débarrassés de leurs ornements, les sapins ne méritent pas de finir abandonnés sur les trottoirs, ou bien dans les poubelles puis brûlés (ce qui est interdit), alors qu’ils peuvent être tant utiles au jardin.

Il existe un peu partout en France des sites de collecte de sapins de Noël, qui encouragent le réemploi de ceux-ci au profit des jardins communaux par exemple. Si vous ne disposez pas de broyeur ou si vous n’avez pas d’espaces de collecte à proximité de chez vous, vous pouvez par exemple écraser les branches étalées sous une voiture, couper les petits branchages à l’aide d’une hache sur un billot…

En paillage, ce broyat de résineux pourra servir à tapisser les allées. Ses propriétés anti-germinatives sont idéales pour limiter la prolifération des mauvaises herbes de manière écologique : c’est un désherbant naturel !


Les commentaires sont fermés