Auteur Messages

28 février 2014 à 9 h 50 min

Salut, voici une liste d’actions possibles. La plupart sont des actions déjà menées ds des établissements. N’hésitez pas à ajouter des choses !!!!!

Avant le repas
– Passer des commandes aux petits producteurs (locaux) et éventuellement se fournir en fruits et légumes ne correspondant pas aux normes de calibrage imposées par la distribution. (légumes biscornus, trop petits ou trop gros…)
– Passer des petits pains au pain tranché
– Déplacer le pain en fin de chaine
– Diminuer le nombre de tranches autorisées avec possibilité d’en revenir en chercher
– Amincir l’épaisseur des tranches
– Installer un bar à salade
– Proposer un bar à fruits dans le self
– Afficher le menu avant l’entrée dans le self
– Créer un groupe d’élèves (ou d’acteurs) formé sur la thématique du gaspillage. Leur donner des missions d’informations, de sensibilisation et d’accompagnement des actions.
– Impliquer les élèves (ou un groupe) dans l’élaboration des menus.
– Privilégier dans les menus les protéines végétales aux protéines animales
– Ne pas éplucher les légumes à la machine mais plutôt à la main et ne pas le faire quand c’est possible (pommes de terre nouvelles, carottes jeunes…). Brosser plutôt qu’éplucher
– Modification des menus et de la présentation de certains plats
– Pain proposé en demi-tranches ou en quantité limitée et seulement après que les plats aient été servis
– Fromage à la coupe proposé en demi-portions
– Fruits proposés en tranches ou portion
– Proposer des fruits coupés en quartier (sont davantage consommés)
– Ne pas assaisonner les salades à l’avance (différences d’appréciation par les convives)

Pendant le repas
– Ne pas pré-servir les assiettes
– Proposer du choix entre deux légumes différents et non pas entre un féculent et un légume
– Oser en demander moins
– Proposer différentes quantités pour un même plat
– Sensibiliser les convives aux aliments méconnus, proposés ou non
– Installer un gachimètre pour le pain (prendre conscience des quantités jetées)
– Installer des affiches sur la lutte contre le gaspillage alimentaire
– Proposer les entrées dans le bar à salades en petites quantités (ce qui reste dans les armoires réfrigérées peut être resservi)
– Proposer des ateliers, des animations pendant le repas, autour des fruits, du fromage

Après le repas
– Valoriser les restes (nutrition animale)
– Présenter le gâchis de pain aux élèves (gachimètre exposé, sculpture avec le pain jeté…)
– Tri et pesée visibles des déchets alimentaires générés par le repas. Organiser un concours sur l’estimation de la quantité de nourriture jetée.
– Enquêter auprès des convives sur les impressions liées au repas (mesurer la perception du gaspillage au self)

A différentes étapes
– Peser les quantités de nourriture préparées, servies et jetées. S’en servir pour connaitre les quantités à prévoir pour la prochaine fois où le même menu est servi
– Favoriser les moments d’échanges autour de la thématique (temps de parole, boîte à idées…)
– Faire venir le producteur de fruits ou légumes du collège. Qu’il explique son métier et la qualité de ses produits.
– Faire intervenir la banque alimentaire ou une autre association oeuvrant dans la lutte contre le gaspillage
– Valoriser le travail et les efforts effectués par les agents dans les cuisines.
– Organiser des ateliers de dégustation
– Faire du lien avec les pratiques disciplinaires (en allemand étude de texte par rapport à la vidéo « taste the waste » en VO sous-titrée. Réalisation d’un affichage en langue étrangère. Communiquer avec une classe d’un autre pays sur le sujet ; En mathématiques, étude autour des quantités jetées, du gaspillage ; En art plastiques, réalisation d’affiches, d’œuvres à partir du pain jeté par ex
– Rédiger et faire signer une charte d’engagement par les acteurs
– Communiquer autour des actions mises en place, valoriser les initiatives, les acteurs.
– Des collégiens reporters du gaspi (enquêtes sur le gaspillage auprès des autres élèves, à la maison et dans le quartier)
– Des ambassadeurs de la réduction du gaspi et du tri à table
– Faire don aux banques alimentaires de certains aliments (expérience réalisée à Angers, pour le lait, les gâteaux et les fruits non consommés et non ouverts)
– Sensibiliser les convives et acteurs sur les thèmes liés à la lutte contre le gaspillage :
• L’équilibre alimentaire
• La provenance des aliments, les circuits courts
• La saisonnalité
• Les stratégies commerciales (marketing, calibrage, normes de qualité, gestion des stocks)
• La conservation des aliments
• Les différentes étapes, les causes de gaspillage (production, distribution, consommation)
• Les solutions existantes innovantes ou méconnues (glanage, dons aux associations, disko-soup, l’art d’accommoder les restes, cuisiner en fonction des aliments que l’on possède et non pas des envies…)
• Les enjeux de la lutte (environnementaux, sociaux, économiques)
• Les portions alimentaires
• Le rapport à l’alimentation

Les maitres mots de la lutte contre le gaspillage alimentaire sont :
LA PARTICIPATION DE TOUS
REDONNER DE LA VALEUR A LA NOURRITURE
FAIRE (RE)DECOUVRIR
COMMUNIQUER

  • Ce sujet a été modifié le il y a 4 ans et 5 mois par  Hervé.

31 juillet 2018 à 15 h 02 min

https://goo.gl/forms/crwAl2GgQTGwUz8X2

Bonjour à tous,

Dans le cadre de mon mémoire de fin d’études, je m’intéresse à la faisabilité et à l’intérêt d’une plateforme numérique qui rassemblerait les promotions sur des produits alimentaires devant être consommés rapidement.

L’objectif de cette recherche est de mieux comprendre les attentes des consommateurs afin de leur proposer, à terme, une plateforme ergonomique agrégeant les offres promotionnelles sur des produits alimentaires dans la région de Bruxelles. Dès lors, cela permettrait de réduire considérablement les quantités de produits quotidiennement gaspillés !

L’étude de faisabilité de ce projet est limitée pour l’instant à la région de Bruxelles (Belgique) par souci d’encadrement académique, mais personnellement je souhaiterais contribuer de plus en plus à la lutte contre le gaspillage, en étendant ce projet à plusieurs régions, voire plusieurs pays.

Je vous remercie énormément d’avance de votre contribution.

https://goo.gl/forms/crwAl2GgQTGwUz8X2

#touscontrelegaspillagealimentaire 🤝